jérémie scheidler

vidéaste | dramaturge | metteur en scène
-----------------



la cendre et la lumière


Film de fiction
---2013---




Réalisation : Jérémie Scheidler
Avec : Marie Charlotte Biais et Carole Ammoun


Montage: Clémence Diard
Montage son & mixage : Thomas Fourel
Etalonnage : Noé Bach


Durée : 19 minutes


La cendre et la lumière a été tourné au Liban en 2012, et a été projeté au Collège des Bernardins dans le cadre d'une soirée Jeune Création proposée par Rodolphe Olcèse.


Un point d'intersection où quelque chose brûle. Brûle, c'est-à-dire produit à la fois de la cendre et de la lumière. Du feu. Il faut brûler de cette brûlure qui est celle — la même — que le monde utilise pour se détruire.

La Brûlure du monde, Claude Régy




-----
En 2012, je devais aller à Beyrouth, pour préparer un projet de film documentaire, qui me tenait très à cœur et qui n'a finalement pas vu le jour.
Marie Charlotte Biais m'a alors proposé de m'accompagner dans ce travail de repérage, de préparation, de rencontres…
Depuis mon premier voyage au Liban en 2009, traînait dans mes papiers un scénario de fiction, quelque chose qui était né de mes sensations à la découverte de ce pays et de son histoire : la perdition d'une jeune femme en terre étrangère, la perte de son identité, la rencontre du double (amoureux ?), et quelque chose comme un "devenir imperceptible"…


Puisque Marie Charlotte était comédienne, et que nous avions l'habitude de travailler ensemble, je suis donc parti avec elle, après que nous avions retravaillé ensemble mon ébauche de scénario, pour la développer, l'enrichir aussi de son apport à elle.
Avec une caméra, deux optiques, un micro, un pied, une crosse d'épaule, nous avons tourné ensemble pendant quinze jours ce qui est devenu La Cendre et la lumière
-----

Il est recommandé de voir le film en plein écran, en écoutant le son au casque, ou avec un système d'amplification…